Quels sont les bienfaits du sommeil ?

Le sommeil est l’activité naturelle la plus apaisante, la plus réparatrice, et la plus vitale pour notre organisme après l’alimentation (saine, complète, et régulière). De nos jours, de plus en plus de personnes souffrent de problèmes d’endormissement, de troubles du sommeil, d’insomnies et des répercutions que cela entraîne sur l’organisme, ainsi que sur la santé globale et l’humeur. Le nombre moyen d’heures de sommeil par nuit tend aussi à diminuer avec le temps de manière généralisée. Mais, saviez-vous que, en plus de sa fonction initiale vitale globale de régénérer l’énergie du corps et de l’esprit, le sommeil a de nombreux autres bienfaits ?

 

  1. L’importance du sommeil pour l’organisme

Notre organisme est semblable à une sorte de grande machine, qui nécessite pour son bon fonctionnement à la fois un carburant spécifique (l’alimentation), ainsi que des temps de repos (le sommeil). Notre sommeil est alors régulé (horloge biologique) par ce que l’on nomme des « neuromédiateurs ». Il s’agit de molécules qui agissent sur différents organes grâce à leurs acides aminés. Ces acides aminés sont très importants, et parmi eux, l’un est capital : le tryptophane. C’est sans doute l’un des acides aminés les plus importants en ce qui concerne le sommeil, car c’est lui qui contribue à la sécrétion de la sérotonine, qui est (entre autres) la molécule de l’équilibre émotionnel, de la détente, et de l’apaisement. On trouve du tryptophane dans les aliments tels que la viande blanche, les amandes, le lait, le riz, et les bananes, etc… De plus, lors de manque de sommeil, la production de cortisol (l’hormone du stress) augmente. Il en est de même dans une moindre mesure pour la ghréline (l’hormone de croissance), et la leptine (l’hormone de la satiété). Le corps a bien besoin de sa dose de repos toutes les 24 heures environ afin d’opérer un rééquilibre métabolique de son organisme. Il est donc capital d’avoir un sommeil de qualité qui soit vraiment réparateur.

Les spécialistes les plus récents, notamment ceux du Centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu à Paris, préconisent une dose quotidienne d’environ 7 à 8 heures de sommeil chez l’adulte. Si la dose est inférieure à 6 heures, l’individu s’expose alors à un risque supérieur de pathologies.

Avoir un bon sommeil, va non seulement « recharger » votre énergie corporelle, mais en plus booster votre immunité.

 

  1. Les risques liés aux troubles du sommeil

Un manque de sommeil va avoir des répercussions quasi-immédiates et potentiellement très graves pour votre organisme ainsi que pour votre santé. En effet, l’alimentation est principalement liée au sommeil, comme l’ont démontré la quasi-totalité des nutritionnistes actuels.

Par exemple, lors de périodes de carences en sommeil prolongées, il est très probable de voir apparaître une augmentation du poids chez l’individu, et ce dès une dizaine ou une quinzaine de jours. Une alimentation à des heures inhabituelles, va aussi entrainer une activité de l’estomac à des heures de sommeil potentiel et augmenter la température du corps (qui doit être plus basse dans l’idéal pour avoir un sommeil non troublé). De plus, un individu fatigué va voir son alimentation modifiée, en raison de manque de temps ou d’énergie pour aller faire les courses adéquates ou pour cuisiner un repas complet et équilibré. Un manque de motivation apparaît presque chez tout le monde. On va alors rentrer dans une sorte de « cercle vicieux » où l’individu fatigué va alors prendre du poids, ce qui va le fatiguer à terme encore bien sûr davantage.

Le manque de sommeil va avoir des répercutions à divers niveaux de l’organisme : métabolique, cognitif, et comportemental. En premier lieu, c’est bien sûr le caractère et le moral de l’individu qui sont touchés, également sa motivation, sa détermination, et sa capacité de concentration et de réaction. On peut aussi développer des problèmes d’anxiété, ou de mémoire. Puis, c’est l’alimentation et le poids qui vont connaître des variations. On peut noter l’apparition de maux de tête, d’une baisse de la capacité d’encaissement et de résistance à la douleur, et parfois une baisse de la libido car le taux de testostérone est liée au sommeil. Enfin, on note des possibilités accrues de problèmes cardio-vasculaires, de diabète de type 2, ainsi que dans certains cas très graves, l’apparition de cancers. Sur le plan cérébral pur (système nerveux), le bon fonctionnement des neurones nécessite environ 20 % de notre énergie, un manque de sommeil va donc directement impacter nos capacités de réflexion et amoindrir la pertinence de notre jugement. On peut noter parfois aussi de manière conjointe une augmentation des somnolences en journée, du sommeil paradoxal, des terreurs nocturnes, des cauchemars, des apnées du sommeil, etc…

 

III.           Les conseils pour avoir un bon sommeil

De nombreux conseils, très simples à mettre en place au quotidien, permettent de réguler sa fatigue et de retrouver le sommeil. Que vous souffriez de somnolences, d’apnées du sommeil, ou de problèmes de temps de sommeil ou de cycle du sommeil, ces conseils peuvent vous aider à aller vous coucher ou vous endormir (simplement) ou bien même retrouver votre propre horloge biologique interne ! Ils concernent principalement l’alimentation générale, les conditions du sommeil, et enfin les caractéristiques du lieu de sommeil, et évitent un recours à des somnifères. Vous allez ainsi optimiser votre sommeil et retrouver des habitudes de sommeil !

* Trois repas par jour, pas plus, pas moins ! Petit-déjeuner copieux avec protéines, repas léger le soir (en privilégiant les aliments contenant du tryptophane) ! Après 17 H, pas de sport, pas de sucre, pas de café, pas d’alcool, pas de sodas ! Pas de sieste après 16 H ! Aller dormir à heure régulière (rituel d’heure du coucher) !

* Préparer son sommeil ! Pas de bruits, pas d’écran, pas de téléphone au moins une heure avant le coucher ! Lister le programme du lendemain sur une feuille pour ne plus y penser ! Exercices de respiration, musique apaisante, voire séances d’ASMR !

* Une chambre faite pour dormir ! Bien rangée, calme, sombre, et propre ! Avoir un bon matelas et de bons oreillers, pas de chauffage au-delà de 18 ° C ! Avoir une bonne nuit de sommeil d’au moins 7 heures pleines et continues !

 

Le saviez-vous ?

Plusieurs compléments alimentaires, notamment en tisanes, aident à dormir profondément, à aider aussi les insomniaques ou les somnambules qui souffrent de difficultés d’endormissement et d’un manque de profondeur du sommeil.

Délicure propose justement dans sa gamme un complément au sommeil parfaitement indiqué : les gummies « Sommeil ». Il s’agit d’un complément qui est, comme toutes les autres gammes de la marque : made in France, sans gluten, 100 % vegan, aux délicieux arômes naturels de pomme, non testé sur les animaux, et conditionné en emballages recyclables ! Les gummies « Sommeils » sont composés d’un alliage de fleur de tilleul, de passiflore, de coquelicot, de vitamine B5, de vitamine B6, et de mélatonine, afin de vous faire retrouver rapidement un sommeil adéquat, stable, non troublé, et régulier, et donc un repos réparateur.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *