Comment booster son immunité ?

Le système immunitaire est à la base de la bonne santé des individus. De nos jours, celui-ci est de plus en plus sollicité et soumis à de nombreuses attaques au quotidien. Il est donc primordial de vérifier ses défenses naturelles ainsi que de les re-booster si nécessaire. Cette notion médicale est très complexe et recouvre nombre d’éléments très techniques. Mais, de manière simple et pratique, comment faire pour protéger et renforcer son immunité ?

 

Fonctionnement du système immunitaire

Notre organisme et notre système immunitaire, constituent nos défenses naturelles.

Tout d’abord, il faut considérer ce que l’on nomme l’« immunité innée », qui est la première des lignes de défense du corps, grâce notamment à l’implication et au rôle des globules blancs qui limitent les infections et suffisent généralement à éliminer les microbes en tant qu’anticorps.

Puis, il y a le « système immunitaire adaptatif » représenté par les différents lymphocytes dans notre organisme, qui apportent la toute première réponse immunitaire (ici naturelle) une seconde ligne de défense contre une agression de notre organisme.

Les microbiotes sont absolument prépondérants sur notre immunité biologique. En effet, les microbiotes, sont de manière très générique, l’ensemble de tous les « micro-organismes présents dans un organisme vivant », en premier lieu chez l’humain. Chaque partie de notre corps est composée et abrite toutes ces bactéries et micro-organismes. On parle ainsi de microbiotes intestinaux, cutanés, pulmonaires, vaginaux… Chaque organisme en comporte plusieurs centaines de milliards, plus encore que nos propres cellules. Comme pour tout taux dans l’organisme, c’est l’équilibre qu’il faut viser et parvenir à atteindre. Lorsque l’équilibre du microbiote est optimum, on parle d’« eubiose », lorsque l’on est en déséquilibre on parle de « dysbiose ». Tout déséquilibre entraine immédiatement des effets sur notre corps : fatigue, nausées, migraines, diarrhées, constipation… qui indiquent directement un déficit immunitaire. Concernant l’immunité globale, les microbiotes les plus importants à surveiller et à entretenir sont les microbiotes intestinaux.

Les microbiotes, présents donc partout dans le corps humain sont plus ou moins actifs et impactants sur telle ou telle aspect de l’organisme.

Les microbiotes de l’intestin sont responsables, à eux seuls, de 60 à 70 % des cellules immunitaires de notre organisme global. On dit d’ailleurs que le microbiote intestinal et l’immunité sont interdépendants. En fait, l’élément superficiel de la paroi intestinale, cette muqueuse interne qui tapisse l’intestin possède une fonction de barrière sélective, notamment en assurant l’étanchéité face aux agents pathogènes. En fait, la densité de bactéries la plus importante du corps se situant dans les intestins et le colon, c’est cet endroit qui est responsable de l’immunité globale du corps. Il est donc capital et indispensable de bien s’en préoccuper afin de soigner son immunité.

 

Système immunitaire et alimentation

Enfin, l’alimentation doit être saine, extrêmement stable et ne contenir aucune carence. Selon les saisons, il est primordial de bien surveiller ses taux en divers vitamines (principalement la vitamine D). Il est conseillé de boire tous les matins (et surtout en automne et hiver) un grand verre de jus d’orange frais  ainsi que d’entreprendre une cure de magnésium au début de l’hiver si cela est nécessaire.

Pour être très précis, c’est la vitamine D3, indispensable à l’immunité innée (première ligne de défense), qui participe à la synthèse des peptides antimicrobiens ainsi qu’à l’immunité adaptative (seconde ligne).

De manière à combler les carences, il faut miser sur certains principaux types d’aliments. On note par exemple de nombreux poissons gras (saumon, sardine, maquereau, hareng…) ou préparations qui en sont issues (huile de foie de morue…).

Puis, la vitamine C, agit aussi au niveau des deux premières lignes de défenses. En effet, elle augmente la phagocytose, ainsi que la production d’immunoglobulines (anticorps), et elle protège les globules blancs de l’oxydation. Elle agit enfin comme une sorte d’antiviral direct, qui freine le développement de certains virus dans les cellules infectées. On va donc privilégier certains types de fruits comme les agrumes (citron jaune ou vert), certains légumes (poivrons), ou encore certains aromates (persil et thym frais).

 

Comment renforcer son immunité ?

Les différentes vitamines et molécules sont capitales quant au maintien et à la stabilité, voire au renforcement de votre immunité. Outre la vitamine D, les vitamines A, C, E sont les plus importantes à surveiller chez vous. Deux oligoéléments sont également à prendre en considération : le sélénium et le zinc. Ils sont très importants et sont présents dans l’alimentation quotidienne de base.

Le sélénium (présent par exemple dans l’emmental, le jambon ou encore les champignons de Paris…) permet un maintien au niveau des globules blancs (50 mg par jour).

Le zinc (présent par exemple dans les fruits de mer, les volailles, certains fromages…) permet de protéger les membranes cellulaires des infections grâce à des agents microbiens (10 à 15 mg par jour).

Certaines huiles essentielles sont aussi de nos jours très précieuses en immunité en fonction de leurs propriétés (principalement antivirales et immunostimulantes). Parmi elles, on compte les huiles essentielles de ravintsara, les huiles essentielles d’arbre à thé, de thym à feuille, de sarriette, de thujanol, d’eucalyptus radié, qui sont d’excellents antiviraux et immunostimulants.

Enfin, les probiotiques agissent durablement sur votre organisme, sur sa préservation et son renforcement.

 Délicure propose justement dans sa gamme un complément permettant de maintenir et de renforcer l’immunité dans son organisme et booster ses défenses immunitaires : la cure « Immunité ». Il s’agit d’un complément qui est, comme toutes les autres gammes de la marque : made in France, sans gluten, 100 % vegan, aux délicieux arômes naturels, non testé sur les animaux, et conditionné en emballages recyclables ! Les gummies « Immunité » sont composés de 11 actifs savamment sélectionnés : 2 plantes immunostimulantes (baie de goji et fleur de sureau), de la vitamine C, 3 oligo-éléments (zinc, cuivre et manganèse). Pour que cette formule soit complète, nous l’avons également enrichie de 5 souches de probiotiques rigoureusement sélectionnées afin de renforcer encore les défenses immunitaires.

 

Le Saviez-Vous ?

La fréquence et le taux de stress ainsi que la durée et la qualité du sommeil influent considérablement sur notre immunité. Une bonne immunité passe donc avant tout par un bon sommeil et un bon équilibre nerveux.

 

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *